Parois clouées

Parois clouées fondées en béton armé projeté voie sèche

La paroi clouée est la solution technique “passe partout” pour réaliser une grande partie des soutènements, qu’ils soient sur des murs de soutènements existants ou à réaliser par exemple en déblais lors de création de projets immobiliers.

Cette solution technique bien que lourde et couteuse permet un niveau de garantie de pérennité de l’ouvrage de soutènement qui peut élevé pouvant être dimensionné jusqu’à 100 ans si nécessaire. Une paroi clouée peut ainsi remplacer avantageusement (coût, délai de réalisation) une micro berlinoise, mais peut aussi trouver des solutions alternatives de substitutions dans certains cas et contexte géologiques dans d’autres techniques de soutènements comme les filets HLE / grillages HR par exemple.

Principe général de réalisation d’une paroi clouée

  • Débroussaillage
  • Terrassements en déblais d’une traite ou par passes (ou pas de terrassements préalables)
  • Réalisation de forages pour introduction armatures métalliques scellée type GEWI ou technique autoforante
  • Réalisation de ferraillages (simple ou double nappes de treillis soudés)
  • Réalisation d’une assise de l’ouvrage (bêche Beton armé, longrine BA sur micropieux,…)
  • Bétonnage par projection voie sèche selon le nombre de passes nécessaires à l’obtention de l’épaisseur finale souhaitée.

On peut retrouver d’autres applications moins courantes de parois clouées pour créer (besoin de réaliser des terrasses en terrain fortement pentes) ou recréer des zones de terrains perdues (lors de glissements de terrains). Dans ce cas, la parois clouée fondée est construite sur coffrages perdus (bois, aluminium,…) déportés permettant de positionner le futur mur de soutènement à l’endroit souhaité pour ensuite remblayer la zone et bénéficier ainsi d’une nouvelle plateforme. Les ancrages réalisés préalablement permettent le support et la fixation des coffrages qui recevront eux-mêmes ensuite, les ferraillages et bétons projetés.

Cette technique étant pratiquée plus rarement, elle nécessite un grand savoir faire et expérience pour obtenir les résultats escomptés sur le plan esthétique et technique.

Voile ancré suspendu

La paroi clouée peut aussi se décliner selon une variante appelée “voile ancré suspendu” qui reprends le principe de la paroi clouée mais sans fondation d’assise, l’ouvrage sous forme de “patch” se trouve ainsi auto porté sur ces ancrages. Ce principe permettant, par exemple, parfois avantageusement de juguler une zone d’érosion particulière et de poussées au milieu d’ouvrage grillagés existant se trouvant mis à mal.

Demande de devis