Purge

Purges d’instabilités rocheuses

On définit tout d’abord par purges manuelles, l’éradication par rupture recherchée et volontaire de l’aléas rocheux concerné. La réalisation de purges d’instabilités rocheuses est un préalable à tous travaux de falaises et peut également, dans certains ças, être le seul travail à réaliser de manière privilégiée face à un risque évident.

Il s’agit ainsi de réaliser ces opérations de mise en sécurité préalable au moyen de cordes de travail pour l’accès et de pinces à purger dites “cannes à purges” dans le jargon du métier.

La force humaine décuplée par cet outil reste malgré tout limitée et pour des masses plus importantes, il est parfois nécessaire de recourir à l’emploi d’outils mécaniques, on parlera donc de purges manuelles mécanisées selon l’emploi de coussins pneumatiques, de vérins écarteurs hydrauliques, d’éclateurs type Boulders, ou autre procédés de pétarades non explosifs.

Les purges génèrent souvent en revanche un grand risque en contrebas sur les infrastructures, biens propres, tiers, usagers puisque des masses de tailles et blocométries variables descendent alors en chute libre et peuvent créer des impacts importants détruisant ce qui peut être sur leur passage.

Le niveau de protection à mettre en oeuvre en contrebas est donc directement lié aux enjeux et à la taille des instabilités à éradiquer. Ces contextes et contraintes préalables doivent  être soigneusement étudiées pour établir de manière certaine la solution technique à employer pour parvenir aux déroctages souhaités sans pour autant créer un niveau de risques et de dégâts trop important à l’aval. D’ou l’emploi de l’explosif dans certains cas, qui permet de maitriser la blocométrie souhaitée fonction de la hauteur de chute et des contraintes de propagation.

Demande de devis